Ce blog s’adresse à ceux et celles qui, occupant ou prévoyant d’occuper un poste à responsabilités sociale, politique, culturelle ou économique, ont compris que la recherche de solutions d’avenir efficaces et équitables ne peut plus reposer sur les seules voies qui leur sont proposées. Ayant assez de courage, de motivation, de force de caractère et de souplesse intellectuelle, ils pourront emprunter les chemins de traverse les menant à l’acquisition d’une véritable conscience globale, seule condition de la maîtrise de notre futur.

vendredi 10 mai 2019

Pourquoi rompre avec nos idoles


Fin de journée d'hiver - Joseph Farquharson, peintre écossais et européen 1903

Nous ne soutiendrons pas que cela est facile ; la vie, toutefois, contrairement aux promesses de paix universelle formulées à longueur d’années par la classe politique et autres donneurs de leçons, est un combat permanent, un combat des forces qui prônent le respect et l’épanouissement de toutes formes de vie, contre celles qui entendent imposer leur culture de mort. Souvent, la distinction n’est pas facile à faire, car nous avons une fâcheuse habitude de croire la plupart des discours qui nous sont adressés et d’idéaliser des concepts, des choses, des fonctions, qui ne sont que des œuvres faites par les hommes, donc susceptibles d’erreurs ou de mensonges. Tout au long de notre existence, nous idolâtrons ce qui, subrepticement, nous est désigné comme étant des choses sacrées, ne songeant, pas une seule seconde, que nous pourrions être trompés. Ainsi nos si nombreuses idoles permettent ainsi de limiter l’exercice de notre réflexion au sein d’un cadre bien précis et rassurant, ce qui, somme toute, est plutôt reposant…

A ce stade de notre introduction, nous rappellerons au lecteur l’adage de la Doctrine chrétienne qui dit : « Le Royaume des cieux appartient aux violents qui s’en emparent », ainsi que ces paroles de Jésus-Christ, déjà insérées dans notre précédent article, et adressées aux Pharisiens de la synagogue :

dimanche 28 avril 2019

Criminel globaliste, sociopathe narcis-sique : qu’en pense la Gnose ?


 

Nous remarquons, hélas bien trop souvent, que ceux, pourtant très motivés, qui se lancent dans la recherche d’une voie censée les emmener à une conscience plus haute et à la Connaissance, se bornent, à « consacrer leur vie » à cette tâche et uniquement à celle-ci. Nous nous devons de leur rappeler, encore une fois, que si l’œuvre de la Providence leur permet cette démarche, ce n’est pas du tout afin que l’individu concerné puisse se satisfaire d’une progression quelconque qui, cosmiquement, ne servirait pas à grand-chose. Ce privilège, s’il est placé sur la bonne voie, extrait l’homme des conditions ordinaires de son salut, pour lui permettre une accélération notable du processus, à la condition que cette personne, devenue individualité, se charge d’une charité globale, tel que l’entend Dieu le Père. En effet, l’homme, en tant que microcosme équivalent, en tout petit, au macrocosme, c’est-à-dire à l’ensemble de l’univers, est appelé, par analogie, à jouer un rôle équivalent. Ce rôle, consistant, à partir de la maîtrise des lois naturelles, à rayonner autour de lui des forces et des énergies qu’il reçoit du centre Divin et dont il est le récepteur et le retransmetteur, doit servir à rétablir l’équilibre aux endroits où il est le plus compromis. L’initiation, au XXIème siècle, ne peut donc prendre exemple sur la vie recluse des religieux dans les monastères dont la mission est bien spécifique. Tout au contraire, à l’heure d’internet, le chercheur n’a plus à se déplacer, et peut donc recevoir chez lui la quasi-totalité des informations de la littérature spécialisée qui, auparavant, demandait d’être en mesure de faire de longs voyages afin de visiter les différents centres de la spiritualité mondiale, ou les plus prestigieuses bibliothèques. Les chercheurs des siècles passés se devaient également de maîtriser les langues utilisées dans l’antiquité ou au début du Christianisme. De nos jours, un très grand nombre d’ouvrages majeurs ont été traduits et, pour ceux qui ne le sont pas encore, les traducteurs électroniques, même s’ils sont loin d’être satisfaisants, permettent tout de même de comprendre l’essentiel. Fort d’avoir à sa disposition toutes ces armes, l’étudiant en ésotérisme se rendra compte, au moment où il approche de la maîtrise qui lui est personnellement dédiée, que sa démarche n’a un sens que si elle est employée à contribuer au bien commun en rétablissant l’harmonie universelle là où celle-ci est gravement menacée. Pour ce faire, le chercheur, qui est plutôt un combattant, doit absolument se tenir au courant des problèmes majeurs du monde, chose qu’il ne fait pas, ou si peu.

Bien entendu, il n’est pas question d’exiger de lui qu’il lise toutes les gazettes, ni qu’il se force à enregistrer les contenus des journaux télévisés quotidiens ; ce serait vraiment une perte de temps dans la mesure où ces médiats diffusent en grande majorité des mensonges. Il existe cependant des sources d’informations hautement crédibles, dont le sérieux est mondialement reconnu. C’est à de telles sources qu’il se doit de se tourner afin de se faire une idée globale de la situation mondiale, sur laquelle, il aura, plus tard, à intervenir.

Afin de faciliter les choses aux éléments les plus motivés de nos lecteurs, nous choisirons de commenter aujourd’hui un article initialement paru en anglais sur le site Alt-Market.com, mais reproduit par l’excellent site du Saker Francophone en date du 21 mars 2019. Son auteur, Brandon Smith, tête pensante du Mouvement de la Liberté aux Etats-Unis, s’est fait une spécialité d’analyser l’économie, la géopolitique de son pays, mais aussi de rechercher ce que l’on pourrait nommer les sources du mal. Sa réputation n’est plus à faire en ce qui concerne sa capacité hors du commun à mettre à notre portée une vue globale des problèmes qu’il entend aborder par des moyens qui vont bien au-delà des outils fournis par les seules études universitaires qui, dans ce cas-là, s’avèrent bien limitées. C’est ce genre de chercheur que nous affectionnons, et nous rendons hommage au Saker Francophone de nous traduire les meilleurs textes de ses travaux.

A travers nos propres commentaires que nous introduirons directement dans cet article sous une couleur différente, ainsi que dans de prochains textes que nous ne manquerons pas de soumettre à nos lecteurs, nous espérons que ceux-ci finiront par acquérir un réflexe que nous souhaitons voir devenir automatique, afin d’effectuer régulièrement eux-mêmes une telle démarche  destinée à élargir leur propre champ d’analyse et, du même coup, à les hisser un peu plus haut sur l’échelle de la Conscience globale.


Comment identifier un criminel globaliste

Par Brandon Smith − Le 21 mars 2019 − Source Alt-Market.co


Au sujet de mon travail d’analyse du comportement et des motivations des globalistes, j’entends souvent les gens remettre en question la validité de l’étiquette. Parfois, cela est fait par ceux qui n’ont aucune éducation sur le contexte de ce que je ne peux qu’appeler une cabale organisée ou un syndicat du crime. Parfois, ce sont des gens malhonnêtes qui cherchent à semer le doute. Pour être clair, oui, les globalistes sont un groupe très réel avec un agenda très réel, et cet agenda n’est pas moralement ou rationnellement sain. L’argument se pose alors : « Si les globalistes sont une menace réelle, alors nous devons les identifier un par un… »

mardi 2 avril 2019

Entretien n° 1 avec Franck, ésotériste chrétien, mais pas que…





Afin que nos lecteurs puissent, jusqu’à un certain point, mieux appréhender les réalités du parcours initiatique, nous reproduisons, ci-dessous, une première partie des échanges et conversations que nous avons eus avec Franck, un ésotériste chrétien, dont les connaissances et les sentiments nous ont, jusqu’ici, beaucoup aidé dans les premiers pas effectués avec notre blog. Précisons tout de suite que Franck compte bien entendu au nombre de ceux à qui nous devons beaucoup, qu’ils soient encore parmi nous, ou désormais sur d’autres plans, poursuivant sans cesse leur mission de recherche de la Vérité en s’appuyant sur l’aide que Dieu peut nous fournir au travers des Grâces qu’il nous accorde par l’intermédiaire de l’Esprit Saint. C’est d’ailleurs afin de marquer notre éternelle reconnaissance à ces personnages, que nous les associons à notre travail en nous exprimant à la première personne du pluriel, comme s’ils parlaient à travers notre bouche.


Comme nos lecteurs le constateront, Franck, en levant le voile sur les différents parcours initiatiques qui s’offrent à notre choix, aboutira, parfois, à des conclusions déroutantes, et même choquantes pour beaucoup d’entre nous. Rappelons-nous, cependant, qu’un parcours initiatique a pour objet, entre autres, de nous préparer à franchir divers obstacles, et que, parmi ceux-ci, se trouvent la sentimentalité et l’émotionnel qui figurent parmi les principaux d’entre eux.

mardi 26 février 2019

René Guénon et le génie initiatique du peuple (II) Par Nicolas Bonnal


Soucieux d’élargir la réflexion que peuvent avoir nos lecteurs sur l’actualité, nous accueillons, avec beaucoup de plaisir, un texte de Nicolas Bonnal, déjà repris par le Blog à Lupus le 22/11/2018. Comme on pourra le voir, cet article colle tout particulièrement aux événements actuels, et apporte une lueur d’espoir quant à l’issue qui sera peut-être celle du phénomène énigmatique des Gilets Jaunes ; tout au moins, nous espérons vivement que cette prise de conscience populaire, d’un genre totalement inédit parce qu’apolitique, et issue des profondeurs de l’inconscient collectif, fera l’objet d’un travail de réflexion suffisamment profond qui, à son terme, révèlera la nécessité vitale de libérer l’âme du Peuple afin qu’il puisse retrouver sa liberté et, surtout, sa dignité. Nous nous permettrons, sans y apporter de commentaires, de surligner les passages qui nous semblent les plus significatifs ; nous pensons, en effet, que nos lecteurs, dans leur majorité, disposent d’une maturité intellectuelle et d’un niveau spirituel, qui leur feront apprécier ces belles pages que l’on doit à Nicolas Bonnal et René Guénon.


« Que signifie le nihilisme ? Que les valeurs supérieures se déprécient. » – Nietzsche

 
Reprenons ce thème du génie populaire, génie passif que la Tradition a pu informer depuis longtemps. Comme on a vu Guénon méprise l’actuelle « élite », qu’il ramène justement à la classe moyenne, au bourgeois de Taine ou de Balzac. C’est une classe artificiellement créée par les échanges commerciaux devenus omnipotents (« l’économie devenue folle » de Guy Debord devenu sur la fin gauchiste transgressif – comme Mélenchon !) et par la progression/centralisation du pouvoir étatique que j’avais étudié dans mon livre sur l’exception française (le Coq hérétique publié en 1997 aux Belles Lettres).

jeudi 21 février 2019

Editorial n° 10 : que signifie « le pouvoir sans révolution et sans armes » ?


L'homme spirituel, homme de la foi et de la connaissance

Le pouvoir, sans révolution et sans arme, sous-titre du blog, nécessite une clarification afin d’éviter une confusion qui pourrait être préjudiciable, tant à nos lecteurs qu’à nous-même.

Il n’aura pas échappé au lecteur, que ce blog se veut avant tout chrétien, et qu’il a même la prétention de mettre à sa portée une partie des enseignements les plus profonds de la Doctrine à savoir, la

mercredi 6 février 2019

L’homme intérieur à l’approche du premier seuil


Abbaye de Fontfroide
Notre précédent article Aperçus sur l’avènement de l’homme intérieur était destiné à marquer, sur un plan général, les différences qui existent entre l’homme extérieur, c’est-à-dire celui qui n’essaiera jamais d’entamer une progression spirituelle, et l’homme intérieur qui, lui, même s’il n’en est pas conscient au début de son existence, va peut-être finir par découvrir qu’il fait partie de cette catégorie, au terme d’une suite d’évènements qui peuvent être très différents d’un individu à l’autre.


Comme nous l’avons déjà dit, et contrairement à ce qu’on veut nous forcer à croire, le parcours spirituel de l’homme vers une conscience plus haute a toujours été codifié par la Tradition chrétienne. Chaque étape nous est connue, les deux principales étant celle du 1er seuil et, ensuite, le franchissement du second, correspondant, dans le langage courant, à l’état de sainteté, à ne pas confondre avec les saints « fabriqués » de toutes pièces par les puissantes élites planétaires, à grands renforts d’équipes de télévision et de reportages sur tous les supports médiatiques du monde, et dont

vendredi 11 janvier 2019

Editorial n° 9 : le « mind control » aurait-il atteint ses limites ?




Les graves évènements qui se produisent dans notre pays depuis le 17 novembre 2018, semblent vouloir faire tache d’huile en essaimant vers les pays voisins. Il est encore impossible, à ce stade, de préjuger de l’évolution de la situation à long terme. Néanmoins, il semblerait que la spirale de la violence est désormais enclenchée, à cause, notamment, des agissements maladroits d’un pouvoir acculé, multipliant les erreurs perçues comme autant de provocations par le peuple de France.

Les meilleurs observateurs ne cachent plus que nous glissons, de jour en jour, vers une aggravation du climat insurrectionnel qui s’est déjà installé en France et qui se propage au sein des autres nations européennes de l’ouest. Malgré toutes les incertitudes – et elles sont nombreuses -, et sans vouloir soutenir un camp plutôt que l’autre, il est tout de même possible de formuler quelques constatations que nous pensons utiles. Que penser, par exemple, d’une classe politique et de ses relais médiatiques,